Archives pour la catégorie Juste pour rire

C’est ridicule, c’est stupide, ou c’est fin, bref … c’est drôle

Le jeu de la patate via Gentil Salaud®

Le jeu qui tourne en ce moment chez les blogueurs, c’est le jeu de la patate en onze questions. Celles de Gentil Salaud sont marrantes, et comme je suis en vacances maintenant, je vais y répondre.

Potato_sprouts

1. Tu crois que le pape il se branle? Et les Immams ? Et les rabbins ? Et le Dalai-Lama ? Et au passage, pourquoi les dieux “choisissent”-ils toujours des hommes comme porte-parole, sont-ils mysogines ?

Pour ce qui est des prêtres catholiques, on sait depuis longtemps qu’il se font branler par les petits enfants, au catéchisme ou après la messe. Certains avaient un peu de courage, ils ont osé se faire tripoter par des vraies femmes vraiment consentantes. Ceux-là ont toute mon admiration.

Pour les immams et les rabbins, je dirais qu’il n’y a pas plus cochon que des barbus rigides (d’ailleurs, les photos des DSK parues à l’occasion de la publication du dernier livre torchon sur sa sexualité le montrent barbu).

Pour le Dalai-Lama, difficile d’imaginer la vie sexuelle d’un mec qui rigole tout le temps. Peut-être qu’il se marre aussi quand il le fait.  À voir.

Enfin, les dieux ont choisis des hommes pour révéler leurs vérités parce que les femmes sont vraiment insupportables une fois tous les 28 jours (minimum), et que c’est pénible pour répandre la Parole. Et puis ce sont les femmes qui ont inventé la grève du sexe, ça prouve à quel point elles sont perfides.

2. Qu’est-ce qui rend les gens si allergiques à l’ennui ? Pourquoi ils préfèrent toujours tripoter leur phone, fumer, ou dire des inepties ? (la peur de mourir ?). Pourquoi les gens ont-ils horreur des “blancs” ?

Ennui = temps de cerveau disponible = possibilité de penser sans but précis = risque de question existancielle. Ce qui renvoie le code d’erreur 666 :

Erreur système critique : fonction non implémentée – risque majeur pour la santé (code 666).

Les publicitaires et les médias l’ont compris, et en toute bienveillance, ils ont pourvu à ce besoin d’occupation — même surfaite et futile — afin de nous éviter un danger important pour notre santé.

C’est pour ça que j’aime Jacque Séguéla.

3. Quels (vrais) defauts es-tu prêt à supporter pour vivre avec un bon coup, sur le long terme?

Aucun, ce qui explique probablement l’absence de long terme (comme l’absence de court terme, d’ailleurs). En fait, je ne supporte déjà pas mes défauts, alors ce n’est pas pour vivre avec ceux de quelqu’un d’autre.

4. Si on te dit “le mois prochain, c’est aux frais de la Princesse”, tu pars où en voyage ?

Vienne -> Athènes -> Brasilia -> Moscou -> St Petersbourg -> Londres

En gros.

5. Si on te dit “demain, c’est impunité totale”, qui vas-tu trucider en pensant que la Terre s’en portera mieux ?

Comme ça, je dirais un paquet de monde : des politiques, des universitaires, des voisins, des financiers, des connards. Impunité totale, c’est bien beau, mais il faudrait aussi munitions illimitées. Là je te nettoie la Terre comme une map de Call of Duty II.

6. L’énergie pure du Big Bang est neutre quant aux nombres quantiques. De cette énergie on ne peut créer la matiere qu’en créant l’anti-matiere associée pour que le tout reste équilibre et neutre. Dès lors, pourquoi notre univers n’est-il fait que de matière, ou est passée l’antimatière ?

DTC. Non sérieusement, l’anti-matière, après avoir fini le boulot, a créé le premier syndicat d’extrême gauche de l’histoire, puis a obtenu les congés payés et elle est parti en vacances. Comme il n’y avait pas de syndicats de patrons, personne ne l’en a empêché et elle est toujours en vacances far away. C’était longtemps avant la première cyanobactérie. De mémoire, ça a mis un sacré bordel. C’est là que je me rends compte que le temp passe suuuuuuper vite.

7. Les moeurs évoluent vite. Hier, sucer était dégradant et le string était mal vu, alors qu’aujourd’hui posséder un sextoy c’est normal, publier sa sextape c’est hype. A ton avis, où est la limite admise comme “choquante” de nos jours ? Il faudra combien d’années pour démocratiser la partouze et la faciale ? Verra-t-on un jour une Association des Zoophiles de France au JT ?

La faciale, c’est déjà démocratique, et en plus c’est souvent assez convivial parce que ça peut facilement se pratiquer à plusieurs. L’Homme étant une espèce sociable et grégaire, le sexe de groupe est une évidence.

Je dirais que pour choquer, aujourd’hui, après la zoophilie, je ne vois que la nécrophilie. Je n’ai pas pire sur mon échelle de l’horreur. À part peut-être certaines pratiques SM particulièrement tordues, mais je manque d’imagination dans ce domaine.

8. Si on remplacait les politiques par des scientifiques objectifs et sans ambition personnelle, tu crois que ça irait mieux ?

En tant qu’élève ingénieur, je puis affirmer que les scientifiques ne sont pas toujours objectifs, presque jamais dénués d’ambition, et que lorsqu’ils mélangent la science avec leur égo et leurs guéguerres intestines, sous couvert d’objectivité, ça peut être assez extrême.

Alors bon, le mythe du scientifique objectif, bof. Laisse un pouce de pouvoir à un mec, politique, scientifique, religieux ou mythomane, et tu peux être sûr que le résultat sera le même dans tous les cas : humain, donc merdique.

Par exemple, Angela Merkel est docteur en chimie quantique. Objective et sans ambition, on disait ?

9. Si les religions n’avaient jamais existé, ça irait mieux ou moins bien ?

On aurait trouvé d’autres raisons de s’entre-tuer, d’autres justifications pour nos crimes de guerre et nos éthnocides. Ça aurait changé la photo de couverture, mais pas les pages intérieures.

10. La prochaine guerre nucléaire, elle partira d’où ? Inde/Pakistan, Corée du Nord ? Iran/Israël ? Chine/USA ?

D’Iran mouhahaha. Quand ils auront fini leur bombe en papier maché, ils pourront la lancer avec leur avion de chasse en carton, quand leur tigre de papier de président appuyera sur le bouton. Note pour plus tard : dans cette histoire, de l’essence, un briquet, et on n’en parle plus.

11. Les fois où tu vas bosser par pure obligation de survie, pour toucher un chèque, est-ce que comme moi tu as un arrière-goût de prostitution ?

C’est vrai, je trouve ça affreusement vulgaire de travailler pour de l’argent. Mais quitte à être une pute, je préfère être celle qui prend son pied avec ses clients et qui a choisi son métier parce qu’elle avait besoin de grimper aux rideaux 12 fois par jour.

11+1. À ton avis, qu’est-ce qui justifie le besoin de fidélité sexuelle chez les gens ?

J’hésite entre le désir égoïste d’avoir une personne qui leur appartient exclusivement — après tout, à part les dépenses, personne n’aime partager — et le souvenir d’une époque glorieuse où la chtouille ravageait les rois de France. Je pense que derrière la sacralisation de la fidélité, il y a une volonté assumée d’éviter de récupérer les saletés des autres. Par exemple, je serais ennuyé de refiler les merdes de l’amant de ma femme à ma maîtresse.

Pouvoir éjaculer tranquille, c’est important.


Mes questions :

  1. Ton chat et ton chien sont en plein combat à mort. Tu sauves lequel ?
  2. Tu as le choix entre la Station Spatiale internationale et la Maison Blanche, où passes-tu Noël l’année prochaine ?
  3. Si je te dis que j’ai déjà tué une souris avec une canne, tu me réponds quoi ?
  4. L’amour/la mort : est-ce un hasard s’il y a tant de ressemblance entre la phonétique de ces deux mots ou faut-il y voir le complot d’une société secrète ?
  5. Qu’est-ce qui peut bien pousser les gens à vouloir des gosses ? (j’ai pas dit  « à faire des gosses », hein, les accidents arrivent à tout le monde).
  6. Y a-t-il une vie avant la mort ?
  7. Que penses-tu de l’Arle-Ueinisme comme nouvelle religion d’État ? Le principe est simple : je suis le seul Dieu, je suis le seul prêtre, je suis la seule source de vérité, et si tu fais ce que je dis, je te promets une vie avant la mort.
  8. oUIZHGeifuhvbqoiefhnaiorejnoai. Commente ceci en 140 caractères.
  9. La Geekette, pour toi, c’est : 1/ un fantasme, 2/ une blogueuse, 3/ un mythe, 4/ une invention des publicitaires, 5/ la prochaine marionnette des Guignols de l’info.
  10. Tu as les pleins pouvoirs pendant 24 heures. Tu fais quoi ?
  11. Tu créés une entreprise demain matin à 8h32. Tu vends quoi ?
Publicités

Licornes duveteuses roses dansant sur arc-en-ciel !

Alors que le moral est au plus bas (il pleut, c’est la rentrée, le crous limite scandaleusement internet, le prix du beurre a encore augmenté etc…), j’ai eu l’envie d’apporter un peu de joie et de gaieté sur ce site aux allures glacées et sophistiquées. Inutile de faire un long discours, la vidéo parle d’elle même…

Et si comme moi, vous avez envie de casser les c******* d’amuser vos amis pour les prochaines soirées à venir, pas de problème! Vous pouvez apprendre à jouer ce morceau grâce à cette vidéo!

ENJOY!

♫ Pink fluffy unicorns… dancing on rainbows… ♫

Bon ok, il fait franchement peur, je vous l’accorde…

Moskau, what else ?

C’était en 1979, le disco déclinait, et ils ont fini 4e à l’Eurovision. Les Dschinghis Khan n’ont peur de rien, même pas du ridicule.

C’était ridicule, c’était grotesque, c’était mal chorégraphié et mal dansé … bref, c’est un chef d’oeuvre qui a rencontré un succès quasi planétaire, surtout au Japon. Forcément, ces rigolos là, on ne risque pas de les oublier. Et puis avec une musique aussi commerciale, c’était facile.

Je n’ai pas réalisé de traduction, étant donné que d’autres avant moi l’ont fait. Je vous renvoie donc aux liens ci-dessous …

Bonne rigolade !

Un meurtre lent, très lent, horriblement lent…

Jack Cucchiaio était un médecin légiste sans histoire qui vit son existence basculer le soir où il recontra un être étrange, tout de noir vêtu et pâle comme la mort. Depuis ce jour et pendant douze ans, il fut poursuivit  jusqu’aux confins de la Terre par ce spectre malfaisant bien décidé à le tuer… avec une petite cuillère!

Si le film de plus de neuf heures, inspiré par l’histoire pour le moins tragique de Jack Cucchiaio, n’a jamais existé, la vidéo qui se présente comme sa bande-annonce  n’en n’est pas moins un véritable court-métrage. The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon. Traduisez par Le Meurtrier Horriblement Lent avec l’Arme la Moins Efficace. a été réalisé, écrit, produit et monté par Richard Gale en 2008, et ce avec un caméscope, un budget de 600 dolars, cinq acteurs, de la détermination, quelques week-ends sacrifiés, et deux mois de travail.

Le résultat ?

Une vidéo fort sympatique cette vidéo condense en 10 minutes tous les clichés, les artifices et les procédés utilisés dans les films d’horreurs, offrant d’eux une parodie assez géniale et surtout un excellent divertissement :

[stextbox id= »info »]Cette vidéo a reçu entre autre distinctions le prix du meilleur court métrage au festival FanTasia 2009 à Montréal.[/stextbox]

Là où l’internaute entre en scène…

La vidéo affiche quelques 6 millions de vues sur You Tube, et parmis tous les internautes l’ayant visionnés, nombre se sont demandé comment, après 12 ans d’une course effrénée aux quatres coins du monde, notre médecin légiste préféré était toujours aussi corpulent que le soir de sa première rencontre avec le Ginosaji…

Richard Gale répond donc aux très nombreux commentaires, mettant en cause le poids curieusement immuable de notre malheureux héros, par un show typiquement américain intitulé Ask Jack. On y apprend entre autre chose que se faire frapper à mort par un démon imbutable n’est décidément pas le meilleur régime qui existe!

Aidez Jack!

Vous l’aurez tous compris, Jack aurait besoin d’un petit coup de main, mais ce n’est guère évident sachant que seule la victime du Ginosaji peut le voir et intéragir avec lui, donc seul notre pauvre mèdecin légiste peut ce débarasser du spectre qui le pourchasse.

Malheureusement, ce dernier à déjà essayé nombres d’armes, des plus conventionnelles aux plus destructrices, sans résultat. Un internaute fort prévenant a un jour émis une proposition très intéressante : pourquoi ne pas lutter avec le Ginosaji de la manière la plus évidente qui soit, à savoir à armes égales.

A suivre ?

Les aventures de Jack Cucchiaio ne sont sans doute pas finies et gageons qu’il lutte encore et encore, again and AGAAAIIIIN, jusqu’à la victoire, ou plus probablement jusqu’à sa mort[ref]Car n’oublions pas que le Ginosaji vous tuera forcément, même si cela lui prend le restant de votre vie…

Courage Jack!

 

Jožin z bažin, perle de culture slave

Chanson en langue exotique, chorégraphie à tomber par terre et costumes seventies … Ce clip est une vraie merveille de ridicule. Voyez par vous-même.

Version 1978

http://www.youtube-nocookie.com/v/S4aqM_wu6Ns&hl=fr_FR&fs=1&rel=0

Les mêmes en 2008

Voilà, le ridicule ne tue pas. Et comme je suis le meilleur, je vous ai traduit en Français les paroles, à partir de l’article de Wikipédia sur ce moment d’anthologie.

Je prends ma Skoda 100 pour aller camper dans l’Orava.
Je suis pressé mais je dois faire attention, en roulant à travers la Moravie.
Il y a un monstre qui vient des marais, dans cette région .
Il mange surtout des gens venus de Prague et son nom est Jožin (Joseph).
Joseph le monstre du marais, glissant dans les maraicages,
Joseph le monstre du marais, rampant dans la ville,
Joseph le monstre du marais, aiguisant ses dents,
Joseph le monstre du marais, mordant, mâchant et étranglant.
Joseph le monstre du marais, comment pouvons-nous l’arrêter ?
Qui aurait pu imaginer !
La seule chose qui peut marcher est une frappe aérienne.
Je passe dans un village sur la route de Vizovice.
Le maire m’accueille avec un verre de slivovitz.
Il dit : « celui qui rapportera Joseph, mort ou vif,
Je lui donnerai la main de ma fille, et la moitié du kolkhoze ! ».
Je lui dit : « M. le maire, donnez-moi juste un avion et de la poudre,
Je peux vous attraper ce Joseph sans aucun problème ».
Le maire acquiesce, et dans la matinée je décolle,
Toute la poudre est tombée de l’avion sur Joseph fort joliment.
Joseph le monstre du marais, tout couvert de blanc,
Joseph le monstre du marais, rampant sur la boue,
Joseph le monstre du marais, grimpant sur un rocher,
Joseph le monstre du marais, c’est fini pour lui maintenant.
J’ai attrappé Joseph, à présent je l’ai eu, yo ho ho.
Je prendrai tout l’argent que je pourrai et vendrai Joseph au zoo !

La traduction vaut ce qu’elle vaut, étant donné que j’ai retraduit la traduction anglaise, mais vous aurez compris l’idée …

Imprimante en lego

Voilà, c’est l’histoire de SuperVilla[1. NDLA: SuperVilla est le surnom affectueux de mon professeur de Sciences de l’Ingénieur]. Il avait fini de transformer son motoculteur en avion. Il voulait imprimer des tracts pour anoncer au monde son super exploit, et peut-être se faire embaucher chez Tupolev. Mais son imprimante est tombée en rade. Oui mais voilà, SuperVila avait des legos et la Force en lui. Du coup, il a encore pété des flammes. Mais où s’arrêtera son super pourvoir ?

Ce n’est pas SuperVilla qui a réalisé ceci, mais ça vaut le détour tout de même. En tout cas, lorsqu’on a quelques notions dans ce domaine, et qu’on pense à tous les capteurs, les servo-moteurs, l’électronique et les lignes de code qu’il a fallu déployer pour parvenir à ce résultat, ça laisse admiratif.