Bref, je suis allé à une manif

C’était hier, à Nancy comme dans toute l’Europe, une manifestation des Anonymous contre ACTA, le traité négocié en secret entre quelques États et les grosses boîtes pour abolir les médicaments génériques, supprimer la neutralité du net, et court-circuiter les instances judiciaires, au nom d’un droit d’auteur obsolète, construit à l’époque du tout-papier pour les auteurs de papiers.

On était une poignée, 40 d’après la police, 4000 d’après les organisateurs, une bonne cinquantaine d’après moi. On a distribué des tracts dans la rue, on a répondu aux questions des gens, et on a réalisé que la plupart ne savent même pas de quoi il retourne. Je me suis dit que les Français sont technophiles seulement quand sort le dernier iPhone.

On a conspué la boutique SFR, la boutique Orange, la boutique The Phone House et la FNAC. Les clients se sont demandé ce qui se passait. C’était bien. À la sortie de la FNAC, Philae et moi, on a fait peur aux gens avec nos chapeaux et nos manteaux. Ils n’osaient pas refuser nos tracts, mission accomplie.

CC Fickr - OperationPaperStorm

Je me suis dit qu’une manifestation bien martiale, en rang et au pas, ça aurait été beaucoup plus impressionnant pour crier « Nous sommes les Anonymous, nous sommes Légion, nous n’oublions pas, nous ne pardonnons pas, redoutez-nous« . Si une foule parvient à s’organiser d’elle-même pour défiler au pas, qui sait ce pour quoi elle pourrait encore s’organiser ? De quoi coller la pétoche aux autorités…On s’est dit que les organisateurs avaient un peu déconné, qu’organiser une manifestation un samedi de retour de vacances, c’était tendre le dos à l’absentéisme. Pourtant, nous sommes tous concernés par la liberté du net, à une époque où de plus en plus de démarches administratives se déroulent exclusivement en ligne.

Il y avait des jeunes, surtout, quelques vieux aussi, mais aucun élu. Certains ont rigolé avec les CRS (ils sont plus cool sans leur armure). Beaucoup de passants se sont foutus de nous. Je me suis dit que si le gouvernement avait pondu une nouvelle taxe, ils seraient avec nous, en train de bloquer le tram. Mais leurs libertés, ils s’en tapent. Tant qu’ils peuvent utiliser internet pour aller sur Facebook, ils sont contents.

À l’arrivée, on était moitié moins qu’au départ. Après, on a été boire une bière dans un irish pub, et on a fini par un billard.

Bref, je suis allé à une manif.

BONUS : vidéo de présentation d’ACTA

Sous-titres en Français disponibles en cliquant sur le bouton CC ci-dessus.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s