Paperblog dessert les blogueurs

Paperblog fonctionne sur le principe suivant : vous leur donnez votre contenu, ils font de l’argent avec, et pour vous… peanuts.

Paperblog m’avait contacté, il y a de ça un peu moins d’un an, après avoir « repéré mon blog » et dans le but de l’ajouter à leur site. Par curiosité, j’ai dit oui. Avant de revenir très vite sur ma décision.

Leur principe

La raison d’être de Paperblog est de « mettre en valeur » le contenu des bloggueurs sur un site aux allures de journal. Vous leur donnez votre fil RSS, votre accord, et vos articles se retrouvent comme par magie dans les colonnes dudit site, au fur et à mesure de leur publication. Voici quelques extraits du mail qu’ils m’avaient envoyé pour me vendre leur concept :

Suite à  la découverte de votre blog, je me permets de vous contacter car j’aimerais vous faire découvrir Paperblog, un service de diffusion dont la mission est d’identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs.

Parmi la masse d’informations créées chaque jour sur les blogs, il existe en effet des pépites difficilement accessibles pour le commun des internautes. Nous souhaitons donc donner une plus grande visibilité aux meilleurs articles. Pour parvenir à notre objectif, nous organisons ces articles pour les proposer aux bons lecteurs.

En proposant votre blog sur Paperblog, chaque article sera associé à votre blog via un lien vers l’article original et associé à vous via votre nom et votre fiche Auteur. Certains de vos articles pourront également être mis en « coup de coeur » Paperblog par l’équipe éditoriale (qui essaie d’en mettre 1 à 2 nouveaux par jour et par thématique).

Dans les faits

Le résultat est cependant moins idéal et beaucoup de choses me gênent.

La fuite des visiteurs

Le principal problème est que les articles que vous « donnez » à Paperblog ne génèrent pas de visites supplémentaires sur votre blog. D’abord parce que le lien qui « associe chaque article à votre blog » est en tout petit en bas de la page, ce qui n’incite pas à visiter votre site. Tout se passe donc comme si vos articles n’existaient que sur Paperblog.

Mais bien pire, vos articles Paperblog entrent en concurrence avec les mêmes articles issus directement de votre blog. Je m’explique : en publiant sur Paperblog, vous avez, sur le web, une présence redondante du même contenu (votre article), puisqu’il est présent à la fois sur votre blog et sur Paperblog.

Or Google base son référencement des pages web sur plusieurs paramètres, dont la taille des sites. En conséquence de quoi, il accorde plus de crédit à Paperblog qu’à votre blog. Du coup, dans les résultats de recherche Google où figurent vos articles, votre blog est moins bien placé que Paperblog, avec le même contenu. Là encore, vous ne générez pas de visites chez vous.

Et ça ne s’arrête pas là… Votre blog est sanctionné par Google pour duplicate content (contenu redondant), ce qui dégrade encore votre position dans les résultats de recherche, puisque, là encore, le maximum de crédit est accordé au plus gros site. Encore moins de chance de générer des visites chez vous…

Pourquoi est-ce si important d’avoir des lecteurs sur votre blog ?

Le problème de la monétisation et de la communauté

Pour ceux qui veulent générer un peu d’argent avec leur travail, et disposent donc de la publicité sur leur site, il est essentiel que les visiteurs arrivent… sur leur site. Pas de visiteurs, pas de gains publicitaires, c’est aussi simple que ça.

Mais il n’y a pas que les monétiseurs qui sont pénalisés. Un blog, c’est un espace personnel où l’on peut s’immerger dans l’univers de son auteur, ce qu’on ne retrouve pas sur Paperblog. D’autre part, si vous publiez des photos ou d’autres types de contenus que des articles, ces contenus ne figureront pas sur Paperblog, vous n’aurez donc pas de « mise en valeur » de ces publications.

Pour finir, autour d’un blog se créé une communauté de lecteurs/commentateurs. Et Paperblog ne permet pas de commenter. Du coup, vous perdez plus que des lecteurs, vous perdez ce qui fait l’essentiel de l’activité d’un blog : l’échange.

La manne financière

Paperblog s’approprie du contenu pas cher (gratuit, en fait) : le vôtre. Ils le republient sur leur site pour « le mettre en valeur ». Et tout autour, ils rajoutent de la pub, leur pub. En gros ils font du chiffre d’affaire avec votre travail, sans rien vous rendre. Et en plus, ils vous piquent vos lecteurs.

J’en vois deux ou trois au fond qui se trémoussent sur leur chaise. Quelque chose à ajouter ? Comment ça « Paperblog vous fournit un service : il fait augmenter votre audience » ? Ce n’est pas mon audience que Paperblog fait augmenter, mais la sienne, et avec mon travail, de surcroît.

Conclusion

Pour les blogueurs auteurs de petits blogs sans prétention, qui publient pour le plaisir et surtout pour être lus, alors Paperblog, pourquoi pas ? Si cela ne vous dérange pas qu’on fasse du fric avec votre boulot sans même vous remercier au passage…

Pour les autres, vous feriez mieux de faire copain-copain avec les moteurs de recherche, de vous débrouiller pour que votre blog soit « SEO-friendly » et pour publier sur les sujets qui intéressent. Parce que Paperblog,  ce n’est pas aux blogueurs que cela profite.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s