Propagande militariste de base

Autant je ne peux pas sentir les militaires, autant la propagande qu’ils sont capables de déployer m’impressionnera toujours …
CC Flickr — Dunechaser

Vu aujourd’hui sur Facebook :

Un militaire est loin de sa famille pendant qu’il veille sur la votre. Durant la minute qu’il vous faut pour lire ce petit texte, des soldats quelque part dans le monde sont en train de sauver des vies ou de perdre la leur. C’est la semaine de l’appréciation des militaires. Collez ce texte sur votre mur si vous êtes militaire ou si un membre de votre famille est militaire …

Réponse

Si le militaire est loin de sa famille, il l’a choisi. C’est même plutôt de l’égocentrisme que de l’héroïsme de faire un tel choix (et bien d’avantage quand ces militaires déracinent leur famille tous les 4 ans, au gré de leurs mutations).

En outre, depuis quand un soldat sauve-t-il des vies ? Le soldat est l’instrument de la guerre. On a besoin de lui parce qu’il faut bien quelqu’un pour tenir son fusil. Et son fusil n’est pas précisément destiné à sauver des vies. Un soldat est fait pour tuer et pour être tué. Point. Qu’il y ait des soldats qui meurent, c’est dans l’ordre des choses. Qu’on leur fasse des funérailles nationales, à la limite. Mais il y en a qui meurent et dont on parle trop peu : ces civils, se trouvant au mauvais endroit au mauvais moment. Or, la proportion de victimes civiles des conflits armés ne cesse de s’accroître :

  • environ 2% lors des Guerres napoléoniennes,
  • 10% lors de la première Guerre mondiale,
  • 50% lors de la seconde (hors génocides),
  • 98% lors des  guerres en Afghanistan et en Irak.

Alors personnellement, quand un militaire se fait tuer, je suis le dernier à pleurer.

Le meilleur pour la fin : « les militaires veillent sur nous » ! Merci de l’info ! C’est vrai, nous sommes menacés … par une épidémie de connerie (peut-être suis-je déjà atteint, d’ailleurs). Oui, il y a bien deux ou trois plantons dans les gares parisiennes, mais les militaires servent globalement les intérêts de l’État dans les différents enjeux géopolitiques et diplomatiques, et non ceux des citoyens,. À part ça, la Défense nationale est un beau mythe (surtout lorsqu’on sait à quel point le matériel militaire français est pourri parce que trop coûteux à entretenir : combien d’hélicoptères, de chars et de sous-marins français sont en état de marche aujourd’hui ?).

Je déteste les militaires

Et ce n’est pas nouveau. La première raison est que tous ceux que j’ai rencontré sont des boeufs (sauf le père d’un copain, rentré dans l’armée comme technicien). Des gens sans raffinement, sans culture ni curiosité qui ne voient les rapports humains que sous l’angle dominant/dominé (ici, supérieur/subalterne). Des cons quoi.

J’ai eu, il y a peu, une discussion avec un échappé de la prépa militaire de Brest. C’était navrant, mais ça confirmait ce que je pensais. L’armée attire pour son « ambiance », sa « camaraderie » et toutes les belles choses qu’on y fait (beuvrie et onanisme inclus). Ajoutons que certaines dispositions semblent être nécessaires pour y rentrer : être direct dans le contact, ne pas chercher à comprendre, ne pas se poser de question, et savoir obéir. Bref, être un outil humain et bourrin.

J’ai été choqué quand on m’a dit « l’armée c’est bien, ça te cadre, ça t’apprends à obéir. Et puis de toute façon, quand tu bosses dans une entreprise, c’est pareil : tu as un patron, et tu fais ce qu’il te dit ».

Oui, enfin … non. D’une part, je n’ai pas besoin d’être cadré, et je crois qu’il en va de même pour tous ceux qui ont acquis une certaine maturité. L’amour de la discipline cache toujours quelque chose, le plus souvent l’incapacité à se gouverner soi-même et à se prendre en charge. Auquel cas on redescend au dessous du statut d’animal, qui lui au moins, sait se débrouiller seul dans la nature.

D’autre part, on peut aussi être payé à réfléchir, et pas seulement à exécuter. Je comprends que, pour un militaire, ça puisse être compliqué à comprendre. Mais comme disait Einstein : « Ceux qui aiment marcher en rangs sur une musique : ce ne peut être que par erreur qu’ils ont reçu un cerveau, une moelle épinière leur suffirait amplement. »

Je refuse de croire que l’homme soit fait pour servir, même si c’est son pays. S’il doit parfois se battre pour celui-ci, c’est en tant que citoyen et non en tant qu’arme. L’homme n’est pas une machine, et encore moins une arme.

Et enfin, je déteste d’autant plus les militaires qu’ils sont indispensables. Tout comme je déteste la guerre parce qu’elle est parfois la seule solution, ou en tout cas inévitable.

Bref, la « semaine de l’appréciation des militaires », vous savez ce que j’en pense …

Publicités

16 réflexions sur “ Propagande militariste de base ”

  1. Magnifique récit d’un homme qui pense être au dessus du propre de l’humanité, c’est à dire : faire la guerre.
    Bravo à vous, vous êtes arrivé tout seul à la conclusion que faire la guerre, c’est nul! 🙂
    Un grand merci pour cet article qui m’a bien fait réfléchir (j’ai eu besoin de lire votre article pour ça). Donc oui, il est plus intelligent de cracher sur ceux qui ont pris le choix d’assumer une vie difficile (après tout, chacun fait ce qu’il veut :)).
    Bon, et puis c’est vrai que l’armée ne sert strictement à rien, juste à assurer une certaine dissuasion face aux Grands Méchants Dictateur qui gambadent (et gambaderont toujours) à la surface de notre belle planète, ils assurent la sécurité des convois humanitaires… ils aident les gens en difficulté lors des catastrophes naturelles (votre grand mère coincée dans son lit en pleine inondation, elle a le droit de se faire sauver par un pompier?)…
    Alors oui nous devons quelquefois tirer sur des gens que nous ne connaissons pas, alors qu’on pourrait boire un coup au bar en d’autres circonstances (Militaire = Alcoolique, mais ça vous l’avez déjà expliqué, préservons les gens de l’alcool, sachant que ma génération se tape des cuites every weeks ^^)

    Mais au final, quand on regarde l’organisation des sociétés actuelles, et que l’on se donne la peine de pousser « un peu » le raisonnement, on se rend surtout compte que si des gens (civils, militaires,méchants, gentils) meurent sous des bombes et des balles, c’est surtout parce que tout en haut, des gens (très très peu de gens rassurez-vous!) prennent des décisions pour un tout et non pour des individus bien choisis!
    Allez faut pas pleurer, on vit juste dans une société qui se casse la gueule mais que tout le monde construit à sa façon.
    Tu peux juste continuer à vivre en nous crachant dessus parce que « on est des pas gentils qui tapent sur les autres » OU
    te dire que tout le monde fait de la merde et que si toi t’es équilibré, tu peux essayer d’en faire moins que les autres 🙂
    (tu penseras au petit pakistanais de 6 ans qui a monté ton PC dans une cave pour que tu l’achètes 800 euros et que tu puisses poster de la merde sur internet!)

    Peace

    Un militaire du rang (tout en bas de l’échelle) appartenant fièrement à l’Armée Française

    J'aime

    1. Comme c’est mignon, un petit ego blessé …

      Oui, le monsieur il a compris tout seul que le guerre c’est mal et que la paix c’est bien ! C’est pour ça qu’il investit du temps et de l’argent dans un site où il peut répandre son manichéisme primaire.

      Non, mais sans blague !

      Qu’on en finisse avec le mythe des glorieuses missions extérieures : les méchants dictateurs, on en a rien à foutre, on n’a aucune ligitimité pour aller faire ingérence dans les affaires des États étrangers. Surtout vu le prix de l’heure de vol de Mirage, en temps de crise et de restrictions budgétaires … Que les peuples concernés se révoltent eux-mêmes car c’est la seule garantie que les régimes qui suivront seront ce qu’ils ont voulu. Et puis, au passage, les dictateurs sont presque toujours d’anciens militaires (qu’on en tire les conclusions qu’on voudra …).

      Dans les opérations extérieures, les soldats sont les jouets d’enjeux politiques et diplomatiques auxquels ils sont étrangers et qu’ils ne comprennent pas. Ils ne sont en aucun cas en train de protèger leur famille ou leur peuple. La sécurité nationale est assurée par les services de renseignements. Aucune nation n’est assez insensée pour venir inquiéter une puissance nucléaire sur son sol. Seuls les terroristes représentent une menace pour nos compatriotes, mais que peut une cohorte d’hommes en armes contre les tueurs de l’ombre ? Laissez ça aux services secrets !

      Quant à la dissuasion, c’est le seul intérêt d’une armée régulière. Pour ça on a juste besoin de forces spéciales. Point. Pas de dizaines de régiments, dont les chars sont immobilisés par défaut d’entretien et de pièces détachées, dont les hélicoptères sont inopérationnels faute de moyens et j’en passe … L’armée nous coûte la peau du cul, pour payer à vus de nez 60% de planqués inutiles. Alors ça suffit de jouer les héros dès qu’on vous met un uniforme sur le dos.

      Et les missions humanitaires sont de jolies campagnes d’esbrouffe. Pour ça, on a inventé les ONG. S’il faut assurer leur sécurité, alors peut-être que la solution aux crises humanitaires n’est pas … humanitaire. Dans les États d’Afrique noire, où des gens meurent affamés et/ou massacrés par les régimes en place, où les aides humanitaires n’arrivent jamais à ceux qui en ont besoin, toutes les armées et toutes les ONG du monde ne pourront rien contre des guerres tribales en cours depuis des siècles. Il n’y a que l’ONU et la Cour Pénale internationale qui y peuvent quelque chose.

      Tu peux juste continuer à vivre en nous crachant dessus parce que “on est des pas gentils qui tapent sur les autres”

      Non, vous êtes bien plus que ça : des médiocres sous diplomés contraints à risquer leur peau pour gagner leur croûte, des gamins qui font mumuse avec des jouets pour grands, des instruments pour les têtes pensantes qui construisent et déconstruisent notre monde.

      Je n’oublierai pas ce militaire, à un forum d’orientation pour étudiants qui disait :

      Vous avez déjà tiré au Famas ? C’est quelque chose ! Et vous ne pourrez peut-être le faire qu’une fois dans votre vie. La première fois que j’ai tiré, c’était le plus beau jour de ma vie.

      C’était un sous-officier, et il nous vendait l’armée comme une colonie de vacances. Comme ces militaires qui animaient la journée d’appel de préparation à la défense.

      Alors calmez-vous, les héros !

      J'aime

  2. Je suis déçu (mais pas étonné) de votre article. J’ai fais depuis 3 ans plusieurs missions et toutes étaient des évacuations de ressortissants, des constructions d’écoles à Djibouti par exemple ou des apports de vivres et d’eau. Vivre souvent loin des siens c’est un choix c’est vrai, mais c’est le choix d’un sacrifice. Enfin je vous rappelle qu’au 21 ème siècle, ont est bien loin des guerres Napoléoniennes et que les civils Afghans n’en ont parfois que la tenue. Comme pour l’Irak. Des conflits entre plusieurs armées régulières se font beaucoup plus rare de nos jours.

    J'aime

    1. La place d’un père de famille est-elle près de ses enfants ou à l’autre bout du monde pour s’occuper d’étrangers ? Il n’y a rien d’héroïque à laisser grandir ses enfants sans leur père.

      J'aime

  3. C’est avec des commentaires dans ce genre et le peu de reconnaissance que vous attribuez aux militaires Français que je me demande si ça vaut justement le coup de risquer ma peau à l’autre bout du monde pour des gens comme vous. Ah mais c’est vrai je suis sous-diplômé et je ne comprend rien des enjeux d’aujourd’hui!!
    Et puis c’est bien connu les sous-officiers de recrutement ne font pas du tout de propagande pour « recruter » non non tout ce qu’ils disent est vrai.
    Enfin pour conclure vous avez raison, on sait tous que l’ONU est très compétente dans la résolution de guerre, tellement qu’elle n’a pas besoin de militaire pour agir sous son mandat, elle fait tout par la volonté du Saint Esprit!!!
    Et puis votre belle ONU elle a reglé le conflit entre Hutu et Tutsi, c’est magnifique. Je pense que vous non plus vous ne comprenez rien de ce qui vous entoure, vous portez des oeuilleres et c’est tellement plus simple d’accuser les militaires plutôt que les politiques, les décideurs et Wall Street.
    Dans tout ça ce n’est pas mon égo que vous blessez, je sais qu’il existe des gens comme vous, et malgré tout je continuerai a me battre pour tous.

    J'aime

    1. Je pense que vous non plus vous ne comprenez rien de ce qui vous entoure, vous portez des oeuilleres et c’est tellement plus simple d’accuser les militaires plutôt que les politiques, les décideurs et Wall Street.

      Je n’accuse les militaires de rien, j’en ai tout simplement assez de voir tout ce qui porte un uniforme et un fusil se prendre pour un héros alors qu’il n’est au mieux qu’un exécutant des basses oeuvres, au pire un planqué inutile qui campe dans un bureau.

      L’ONU et la diplomatie font ce qu’ils peuvent pour limiter la casse et éviter l’envenimement. La décision de la solution militaire est une lourde responsabilité, et entre deux maux, il faut choisir le moindre. Et je n’ai jamais dit que la diplomatie pouvait se passer de forces armées.

      Quand au recrutement, je ne vois pas l’intérêt de vanter l’armée en faisant du pipeau : à part la décrédibiliser et faire croire aux futures recrues qu’elles partent en voyage organisé.

      Mais comme c’est un dialogue de sourd, je m’arrête là.

      PS : je ne vois pas ce que Wall Street vient faire là-dedans. La grande théorie du complot ça va 5 minutes. Sans compter que l’économie est plutôt pro-militaire, merci les fabriquants d’armes …

      J'aime

  4. Vous savez, je suis militaire issu d’une famille de gauche et j’ai un master. Je n’ai pas l’impression d’être sous-diplômé et stupide. Je suis père de famille et ma femme travaille. Ben oui, je suis comme tout le monde. J’ai lu tous les autres posts et je n’ai pas l’impression que mes camarades soient des abrutis, au vu de l’argumentaire qu’ils développent. Par contre, ce que je constate, c’est votre refus catégorique d’aller au-delà de vos propres stéréotypes. En parlant d’ego, le vôtre me paraît bien touché également, au regard des propos que vous tenez. Vous ne semblez pas supporter la contradiction et je ressens souvent au travers de vos lignes une pointe de mauvaise foi. Vous êtes Français, vous votez? Vous ne votez pas? assumez les décisions qui sont prises par les représentants de l’Etat entre les mains desquels vous avez laissé ou vous avez choisi de laisser le pouvoir, VOTRE pouvoir, celui d’engager une force armée, dont seul le président de la république, chef suprême des armées, et le parlement sont décisionnaires, pour vous, parce que nous avons choisi qu’ils soient nos représentants au pouvoir.

    Ce que vient faire Wall Street là-dedans? et vous vous posez la question? C’est bien la preuve que vous ne comprenez pas de quoi vous parler. Je vous laisse faire vous même votre travail de citoyen là-dessus. Et l’exemple du petit Pakistanais, qui est réelle, est aussi de votre responsabilité de citoyen, comme de la notre, nous, les militaires, qui sommes comme vous des citoyens français.

    Le reste, c’est une question d’éducation: faites votre éducation (introspection) géopolitique, diplomatique et historique avant de balancer des idées convenues issues des vieux schémas soixante-huitards de vos parents, et des miens, qui ont depuis changé de vue sur le métier de militaire.

    Je suis fier de mon engagement, et mon fils est très bien éduqué à ce que je sache, parce que je me débrouille malgré les missions que je fais pour la France pour jouer mon rôle et mes responsabilités de père. Mais ça vous ne le comprenez peut-être pas, êtes-vous père, déjà, pour pouvoir parler de ces choses-là?

    La politique, pour conclure, ce n’est pas l’affaire des militaires, c’est la vôtre. Commencez, si je peux me permettre un conseil, par vous instruire. Le reste vous ouvrira les yeux: le monde idéal n’existe pas, il n’y a que des succédanés dans lesquels il faut toujours éviter le pire.

    Bon courage.

    J'aime

    1. En parlant d’ego, le vôtre me paraît bien touché également, au regard des propos que vous tenez. Vous ne semblez pas supporter la contradiction et je ressens souvent au travers de vos lignes une pointe de mauvaise foi.

      Non, vous faites erreur. D’abord, je ne vois pas comment mon ego pourrait être blessé dans cette histoire, attendu que je ne suis pas partie prenante. D’autre part, en créant ce blog et en y défendant mes idées, je me place justement sous le coup de la contradiction. J’aurais pu supprimer tous les commentaires qui n’allaient pas dans mon sens. Au lieu de ça, j’y réponds.

      assumez les décisions qui sont prises par les représentants de l’Etat entre les mains desquels vous avez laissé ou vous avez choisi de laisser le pouvoir, VOTRE pouvoir

      Non, la dernière fois qu’il y a eu des élections, je ne pouvais pas voter. Et actuellement, je refuse d’assumer les conséquences de décisons prises sans sagesse ni lucidité, qui consistent à saborder notre pays et à user d’affairisme pour suborner les besoins de changement de notre société et de notre peuple.

      Je persiste à croire que mélanger le petit pakistanais, Wall Street et la géopolitique (en particulier, les enjeux stratégiques de la France) est aller un peu loin. C’est plus facile de me renvoyer avec condescendance à mes encyclopédies que de développer votre point de vue. Quand on parle de mauvaise foi …

      […] issues des vieux schémas soixante-huitards de vos parents

      Personne n’a fait mai 68 dans ma famille, je n’ai pas de parents, et chez moi, on est plutôt de droite.

      Mais ça vous ne le comprenez peut-être pas, êtes-vous père, déjà, pour pouvoir parler de ces choses-là?

      Pas besoin d’être père : je connais une bonne dizaine de filles et fils de militaires (commandant de base aérienne, lieutenant-colonel de gendarmerie, gendarmes, hommes du rang …) et je peux vous assurer que ce qu’ils vivent est rarement drôle et plutôt pesant. Je n’échangerais pas ma place contre la leur. C’est aussi vrai pour les épouses.

      Maintenant je souhaiterais recadrer le débat. Dans mon article, j’ai voulu dire que :

      l’essentiel de l’armée française est constitué par des planqués qui occupent leurs bureaux et qui ne servent à rien
      un militaire est bien plus souvent un grand enfant qui joue avec des armes pour grands qu’un héros qui défend son pays
      l’armée française aujourd’hui, c’est avant tout du matériel coûteux non entretenu et non opérationnel (cf sous-marins lanceurs d’engins, chars Leclerc et hélicoptères)
      l’armée continue à recruter des hommes sans le bac, alors qu’aujourd’hui, c’est de techniciens et d’ingénieurs dont on a le plus besoin
      un militaire est fait pour tuer et pour être tué, qu’il y en ait qui meurent est dans l’ordre des choses. Il y a bien plus de tués civils que militaires, mais les civils de ces régions sous-développées, personne ne les pleure
      en conclusion, comme disait de Gaulle « L’armée française a toujours une guerre de retard »

      J’exclue évidemment de mon propos les forces spéciales dont l’utilité et l’efficacité ne sont pas à prouver. Jamais je ne dirais non plus qu’un Etat peut se passer d’hommes d’armes.

      Mais j’en ai marre que des parasites qui ne sortent pas de leur caserne et qui sont rentrés dans l’armée parce que c’est le dernier corps de métier qui recrute sans diplôme jouent les héros. Surtout qu’en général, le niveau ne vole pas haut.

      Et je persiste à dire que cet « engagement » ou ce « sacrifice » qui consiste à quitter sa famille ou à la déraciner au gré de ses mutations peut aussi passer pour un foutu égoïsme, car enfin, vos gosses ne vous ont rien demandé !

      Maintenant, si vous trouvez que ce que je raconte n’est qu’une succession de stéréotypes, libre à vous de le démontrer et de démonter mon propos. Mais les allégations du type « partez vous instruire » sont des échappatoires bien trop grossiers et ne font pas avancer les choses. Vous prétendez détenir un savoir que je n’ai pas, faites-en donc la preuve.

      J'aime

  5. Alors de 1 : Il me semble que vous ne faites partie en aucun cas d’une famille de militaire donc comment pouvez-vous savoir comment se comporte ses personnes ! vous dites beuvrerie ? mais êtes vous déjà aller à un de leur pot ? non ? alors taisez-vous ! Alors oui ils peuvent être fiers de défendre la patrie ! Ils ne sont pas cons loin de là mais vous je le pense très fortement ! après d’ou jugez vous la façon dont élèves les papas ou mamans ( car oui il y a des mamans ) militaires ? Je crois que mon père peut être fier de son travaille alors oui sa fait longtemps qu’il est partie en mission et que je le regrette mais je suis fier de son travaille et non il ne pète pas plus haut que son cul ! Mon père et ses colègues sont des gens honnêtes ! l’armée pour eux c’est comme une deuxième famille et sa les civils ne peuvent pas le comprendre ! la société de maintenant est une société ignorante et les gens croivent tout savoir alors que c’est le contraire !
    SUR CEUX JE ME PRESENTE : 12 ans fille de militaire ET FIERE DE l’ ETRE !!

    J'aime

    1. Quand ta colère retombera et que tu découvriras qu’il n’est nul besoin d’appartenir à un cénacle pour y poser un regard extérieur et critique, peut-être qu’on pourra discuter.

      L’argument ne tient pas : j’ai observé bien des militaires et leurs enfants, et comme tu le dis si bien, tu es fière de ton père mais tu regrettes qu’il soit parti en mission.

      Tu as vu l’intérieur de l’armée, j’imagine surtout les fêtes du CE et ce genre de chose, mais crois-moi, voir un officier recruteur, ça vaut son pesant de cachuètes.

      J'aime

  6. Bonjours,

    Vos propos sont assez choquant, pas parce que vous n’aimez clairement pas ce que font et ce que sont le militaire mais plutôt parce que vous vous arrêtez sur des stéréotype.

    Je ne suis pas militaire mais je vais peut être m’engager, et ce non pas parce que je n’ai pas de diplôme et pas de travail, puisque j’ai les deux.
    Tout ça pour vous prouvez que tout les militaires ne sont pas des personnes perdu qui s’engage pour s’en sortir dans la vie.
    Et même si des personnes s’engage justement uniquement pour ça je trouve c’est tout à fait honorable même si comme vous le dites ils voient ça plus comme un jeux que de la réalité qu’est une guerre.
    Mais ils le découvriront assez tôt et de toutes façon aucune personne intelligente ou non ne peut l’imaginer tant que l’on ne l’a pas vécu.

    Ensuite tout vos cliché, du genre que ce que font le militaire sont débiles et que les supérieurs apprennent à leurs recrues d’obéir sans poser de question viennent de la première formation qu’un militaire reçoit.
    Si ils font ça ce n’est pas pour les transformer en chien mais pour les durcir et à ne plus discuter un ordre comme tout civil à l’habitude de faire.
    C’est normal le jours ou ils se retrouvent en mission, l’équipe se contredit ils vont être d’aucune utilité et en plus risque de se faire tuer.
    Une fois qu’ils ont finis la première formation et qu’ils partent en mission ils découvre la réalité et leurs chef ne les prends plus pour des débiles car ils sont tous là pour faire leurs travail et s’aider les un les autres pour essayer qu’ils rentrent tous seins et sauf.

    Les combattant sont fait pour être sur le terrain c’est donc dans ce milieu qu’ils faut les juger, pas quand ils ont encore reçu aucune formation.

    Après le fait de tirer avec une arme c’est pour la plus part des personnes civil ou militaire marrant, mais ça ne les plus lorsque l’on s’en sert pour tirer sur des personnes et je pense que chaque militaire le savent très bien.
    Pour ma part c’est pour ça que je ne veux pas faire combattant, je n’ai pas envie de tuer une personne même si celle ci veut me tuer. Mais il en faut une armée sans arme ne sert à rien.

    Enfin je ne comprend pas comment pouvez pensez que les militaires devrais avoir un boulot normal et s’occuper de ses enfants tout les soirs. Je dirais que ça c’est égoïste ! Si tout le monde s’occuperais juste de ça petite famille sans ce soucier du reste du monde, je ne vous dis pas comment serait le monde aujourd’hui.
    Et puis c’est sure que les guerres tuent beaucoup de civil, mais ça ne vient pas forcément de nous, en Afghanistan par exemple, ce sont les talibants qui tuent les civils. Dans ce conflit les militaires sont la justement pour prendre et sécuriser le terrain contre ses terroristes pour que les Afghans soit en sécurité et un jours en paix.
    Après je suis sure que vous me direz que ce n’est pas nos affaires, moi je pense que ce qui se passent dans le monde sont les affaires de tout le monde. De plus l’ANA n’est pas encore capable de se défendre contre les talibans, les Français, Américains et Anglais les entraînent et leurs apprennent comment se défendre correctement pour qu’ils puissent se défendre seul quand tout le monde sera partis.

    Alors oui il y a surement de la politique derrière tout ça, mais le personnel sur le terrain voie les choses en réel et c’est bien différent. Je pense que les militaire sur le terrain ont beaucoup plus d’humanité que n’importe quels civils même si ont à l’impression que ce sont des gros dure.

    Alors si après ça vous me dites que les militaires sont des cons (je ne dis pas qu’il y en a pas, mais c’est comme partout), c’est que vous êtes borné dans vos idées. Ce que vous dites est vrai pour un jeunes qui rentre dans l’armée et encore, ça ne les même pas pour tous.

    Pour finir l’armée n’est pas faite que de combattant. Il y a des pleins de métiers qui servent à sauver des vies au périls de la sienne sans devoir combattre et je pense que beaucoup de personne oublient ces personnes.

    J'aime

  7. C’est fort toit ce que tu dis.
    Je suis militaire et en partis d’accord avec ce que tu dis. Par contre il ne faut pas tous nous mettre dans le même panier.

    Je m’étalerai pas sur le sujet, si tu veux connaitre les autres façon de penser d’un militaire, qui plus est marin. Je suis ouvert a toute discussion.

    J'aime

    1. J’ai écrit un article qui fait suite à celui-ci (Propagande militariste : 10 mois après.), je te propose d’y continuer la discussion. Je vais fermer les commentaires sur cet article, par souci de cohérence et pour ne pas s’éparpiller.

      Dans quelle mesure es-tu d’accord avec moi ?

      Je m’étalerai pas sur le sujet, si tu veux connaitre les autres façon de penser d’un militaire, qui plus est marin. Je suis ouvert a toute discussion.

      Au contraire, tu es vivement encouragé à développer ! 😉

      J'aime

Les commentaires sont fermés.