Insoupçonnable, chronique de la psychopathie ordinaire

Les liaisons dangereuses, version 21ème siècle, où les protagonistes seraient tous plus ou moins atteints, un peu comme chacun d’entre nous, à votre avis ça donnerait quoi ? Gabriel Le Bomin en donne une vision plutôt juste et romanesque, juste ce qu’il faut.

Lise est « hôtesse » dans un bar à p… genevois. Avec son compagnon, Sam, ils essayent de vivoter comme ils peuvent, grâce à des petits boulots et à une certaine dose de culot, dans l’espoir d’un avenir meilleur. Lorsqu’un jour, au casino, à la fin de son service, Lise rencontre Henri.

Henri est plutôt beau, il présente bien, il est veuf et … il est riche. Lise le rend fou d’amour et l’épouse, projettant de le plumer vite et bien. Avec la complicité de Sam, qui devra dissimuler ses sentiments, en passant pour le petit frère. Jusqu’à ce que la situation leur échappe totalement, dans une haute société où les bonnes manières dissimulent les non-dits et les petites trahisons quotidiennes. Comme d’habitude.

Le film est une réussite. Les acteurs sont vrais, et leur jeu sans fausse note. Laura Smet est époustouflante dans son rôle d’intriguante ambivalente, toute en apparence et en faux semblants.

La psychologie des personnages est profonde et riche, et dissèque toutes nos petites névroses, toutes ces choses qui peuvent rejaillir lorsque nous nous trouvons acculés, sur fond de morale à géométrie variable, et d’ambition personnelle, mais à quel prix ?

Le scénario est peut-être un peu convenu, mais révèle toutes les petites cassures des ces êtres a priori sains et sûrs d’eux. Une vraie catharsis. Jouissif.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s