Le métier d’ingénieur au 21e siècle

D’après mon professeur préféré de sciences de l’ ingénieur, lors de la conception d’un nouveau produit, les ingénieurs prévoient d’abord son élimination et son recyclage, avant même d’en commencer l’étude. La facilité de recyclage détermine en particulier le nombre de composants et les matériaux utilisés.

Se soucier de l’environnement, c’est bien. Mais là, c’est juste remettre un pansement sur une jambe de bois.

Autrefois, on construisait des produits faits pour durer. Jusqu’à ce qu’on se rende compte que les gens ne renouvelaient pas assez leur matériel, ce qui n’était pas bon pour l’économie. La société de consommation était née.

Des produits facilement recyclables, c’est vrai, c’est toujours mieux. Mais ils restent jetables. Le vrai problème est de diminuer le volume de déchêts, donc d’augmenter la longévité des produits de consommation.

Mais ça ne rapporterait pas assez aux industriels, donc ils préfèrent faire semblant de s’intéresser à l’environnement pour se donner bonne conscience et suivre les directives européennes.

Et si on arrêtait d’être hypocrite, et qu’on se posait les bonnes questions ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s