Ces zèbres qui se prétendent savants

Il y a deux types de professeurs : les bons et mes soufre-douleurs. Je rends hommage au bons, et je bichonne les autres à ma manière.

Les profs … Ces bobos gauchisants qui prétendent détenir le savoir, du haut de leur BAC+3 ou +5, retranchés dans leur sécurité de l’emploi. Mais jusqu’où va leur science ?

La bible du prof, et son état futur ...Ils sont doués dans leur matière ?

C’est bien la moindre des choses. Encore que certains soient notoirement nuls. Cette catégorie se retrouve notamment chez les enseignants de Français, de sport et de musique. Comment ceux-là ont obtenu leur sésame pour le mammouth, c’est pour moi un mystère. Mais le fait est qu’ils ponctionnent chaque mois le malheureux animal, tout en assommant leurs élèves de leurs inepties.

Ils sont pédagogues ?

Certains oui. Ceux qui anticipent les incompréhensions, expliquent clairement, voire même prennent sur leur temps libre pour aider les élèves en difficulté. Mais il y aussi ceux qui font des cours brouillons, ne délivrant que le minimum d’explications et puis … comprendra qui pourra ! Ceux-là sont la honte de l’enseignement, et ils sont nombreux ! Ça risque d’ailleurs de ne pas s’améliorer avec la réforme de leur formation.

Ils savent s’adapter ?

Il y a ceux qui refont, ou du moins qui revoient leurs cours chaque année, en fonction de leur classe, de l’actualité ou des difficulté de la classe précédente. Et puis ceux qui ressortent depuis 20, 30, 40 ans les mêmes papiers jaunis et cornés, comme de vieux magnétophones desséchés depuis leur sortie de la fac. Qui s’oppose aux cours à la maison, par internet ? Croyez-moi, dans bien des cas, ça ne changerais pas grand chose.

Ils connaissent le monde auquel ils sont sensés préparer leur élèves ?

La bonne blague ! Un prof est un individu qui est retourné à l’école, mais du bon côté du bureau, après avoir fait ses études … où ça déjà ? Quelle connaissance du monde et de la réalité concrète du travail peuvent-ils avoir en dehors des livres intellos (pas toujours compris) qui jonchent leur chevet et des discours idéologiques de leur leader socialiste préféré ? Soyons sérieux ! Autant demander à Sarkozy de faire un cours de maïeutique, ça commencerait par « Casse toi pôv’ con ! » … Et si on leur demandait d’exercer une activité professionnelle dans le privé avant de répandre leur inculture ?

Ils connaissent la fonction publique ?

Ça oui ! C’est ce beau système qui protège un grand nombre d’entre eux d’un juste licenciement pour incompétence notoire. Au grand damn des inspections académiques, qui doivent trouver pour leurs cancres des planques au archives (véridique !).

L’Éducation coûte cher ? Et si on commençait par éliminer les déchêts  qui la parasitent ? … À bon entendeur !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s