Le premier livre de J-P Jaworski

Janua vera, Jean-Philippe Jaworski

Connaissez-vous Jean-Philippe Jaworski ? Il a fort à parier que non. Nous allons donc y remédier. Et vous présenter son premier livre …

Le premier livre de J-P JaworskiL’auteur

J-P Jaworski, avant d’être un auteur remarquable, fut mon professeur de Français, en 1ère. Le genre de prof qu’on admire, assez discret, mais d’une érudition peu commune. J’ai conservé tous ses cours, précieusement, en tant que modèles du genre. Sur les salons, comme au lycée, c’est quelqu’un de très accessible, doté d’un humour particulier … Avant d’être un enseignant brillant, c’est aussi un passionné du Moyen-Âge, qui a notamment créé plusieurs jeux de rôles.

Le livre

L’ouvrage une petite perle. Je n’aime pas la fantasy, mais là, j’ai fait une exception. Le livre de compose de nouvelles se déroulant en plusieurs endroits du Royaume de Léomance, sorte de reconstruction d’une Europe miniature, version médiévale. La première nouvelle, assez déconcertante, et en tout cas, hermétique, raconte le mythe fondateur de la Terre de Léomance, l’histoire du roi légendaire Leodegar. Les autres sont des peintures de personnages pittoresques. On y retrouve des thèmes éternels, comme les manigances de pouvoir, le pouvoir des superstitions, l’amour, la guerre et l’empreinte du temps qui passe.

Ce qui surprend et émerveille, c’est la capacité de l’auteur à décrire avec une plume infiniment délicate les vicissitudes de l’âme humaine, dans ce qu’elle a de plus beau, de plus sombre et aussi de plus tragique. Sa langue est ciselée avec un soin particulier, ce qui rompt véritablement avec les mauvaises traductions d’auteurs américains, et les noms qu’il choisit pour ses personnages ont tous une éthymologie greco-latine. Rien n’est gratuit ni laissé au hasard. De manière générale, le texte est très littéraire, riche de symboles et et de références.

Si mon article ne suffit pas à vous convaincre de lire ce livre, sachez qu’il a reçu le prix du Cafard Cosmique. Et pour les amateurs, J-P Jaworski a récidivé en 2009, avec son second roman, Gagner la guerre, également situé dans le Vieux Royaume.

Note de l’ouvrage : [rating=5]

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s